Vins et vignobles d’Anjou

Les vins d’Anjou sont réputés dans le monde entier : du Coteaux du Layon au Crémant de Loire en passant le Cabernet d’Anjou et par le Saumur-Champigny !

vignobles Anjou

Où se situent les vignobles d’Anjou ?

Les vignobles angevins s’étendent du Saumurois à l’ouest d’Angers, essentiellement au sud de la Loire.
À l’est, à hauteur de Saumur, ils descendent vers le sud jusqu’aux alentours de Thouars dans les deux Sèvres, tandis qu’à l’ouest ils s’étendent très peu au-delà des berges de la Loire.
Les vins de Saumur, Saumur Champigny, Puy-Notre-Dame et Coteaux de Saumur sont produits sur une zone allant de la ville de Saumur aux communes de Montreuil-Bellay et de Doué-la-Fontaine. Autour du Layon, affluent sud de la Loire dont le cours suit une trajectoire parallèle au fleuve, sont plantés les vignobles du Coteaux du Layon ainsi que le tout petit vignoble de Bonnezeaux.
Sous la ville d’Angers, autour de l’Aubance et de sa confluence avec la Loire sont produits les vins des coteaux de l’Aubance.
Sur les deux rives de la Loire à l’ouest d’Angers, autour de Chalonnes-sur-Loire, se trouvent enfin les vignobles Anjou-Coteaux-de-la-Loire.
Découvrez aussi les vins du Val de Loire.

Présentation des vignobles d’Anjou

Les vignobles d’Anjou représentent 21 000 hectares répartis essentiellement au sud de la Loire entre Ancenis et Saumur.
Ils comprennent 19 appellations d’origine contrôlée ou protégée, 8 dénominations, et une indication géographique protégée (IGP).
Ces vignobles rassemblent plus de 2000 domaines et 5 coopératives viticoles. Ils bénéficient d’un climat océanique tempéré dans le secteur d’Ancenis et d’Angers, avec une influence continentale dans le Saumurois due à la proximité de la Touraine.
Les vignobles d’Anjou se caractérisent par leurs sols et leurs sous-sols riches en schistes gréseux et ardoisiers.
Les cépages les plus cultivés sont le cabernet franc, pour les rouges et les rosés, ainsi que le chenin, pour les vins blancs.

L’AOC Anjou

Les vignobles d’Anjou sont nés au Moyen Âge avec les monastères : chaque établissement religieux possédait alors son clos de vigne, et les vins des bords de Loire étaient servis à la table des Plantagenêt.
Les rois de France et d’Angleterre ont contribué au développement et à la réputation des vins de la vallée de la Loire.
Au Moyen Âge, la culture de la vigne était concentrée autour d’Angers et de Saumur, ainsi que sur un coteau de la Loire.
Le vignoble s’est ensuite étendu aux rives des affluents de la Loire, comme l’Aubance, le Layon et le Thouet.
L’appellation Anjou comprend des sous-appellations : l’Anjou rouge, l’Anjou Blanc, l’Anjou Gamay et l’Anjou fines bulles.
L’Anjou partage son territoire avec les autres appellations locales de Cabernet d’Anjou et de rosé d’Anjou.
Les trois AOC appartiennent au grand vignoble du Val de Loire, et sont localisées autour du fleuve entre le vignoble Nantais et le vignoble de Touraine.

Les types de vins de l’Anjou

Tous les types de vins, blancs, rouges, rosés et effervescents sont produits dans le vignoble angevin.
Le territoire angevin profite en effet d’une grande variété de climats et de sols, entre l’influence océanique nantaise et l’influence continentale tourangelle, le sous-sol blanc de tuffeau, le sous-sol noir de schiste ardoisier et le sol sableux des bords de Loire.

Les vins rouges et les vins rosés sont essentiellement produits à partir des cépages de cabernet sauvignon et de cabernet franc. Les vins rouges Anjou-Gamay sont produits à partir de gamay.

Les vins blancs, quant à eux, sont issus majoritairement de cépages de chenin, associés à du sauvignon et à du chardonnay. Parmi les vins rouge légers de l’appellation figurent l’Anjou rouge et l’Anjou Gamay, l’Anjou Villages, le Saumur-Champigny et les vins du thouarsais.
Les vins d’Anjou comprennent aussi des rosés secs comme le rosé de Loire, des rosés demi-secs comme le rosé d’Anjou, et des rosés moelleux comme le cabernet d’Anjou.
Du côté du vin blanc secs et demi-secs se distinguent les Savennières, tandis que les vins de coteaux sont des liquoreux et moelleux réputés (Coteaux du Layon, Bonnezeaux et Quarts de Chaume). De nombreux cépages et vignerons offrent des cuvées aux arômes très différents, que ce soit fruités ou non, venant de cuvées et de vendanges différentes.
Le vignoble d’Anjou est également réputé pour ses vins pétillants blancs et rosés comme le Saumur, et ses vins effervescents comme le Crémant de Loire. Prenez le temps de découvrir les nombreuses caves viticoles aux millésimes réputés. Vous pourrez également découvrir les vendanges du raisin, ainsi que sa vinification.